1 29,90 

Endocannabinoïdes : Qu’est-ce que l’anandamide ?

Temps de lecture : 2 minutes
Facebook
Twitter
Pinterest
WhatsApp

L'anandamide est une substance active de la famille des endocannabinoïdes, des neurotransmetteurs naturellement produits par le corps humain. Concrètement, il s'agit d'une molécule capable de se lier

L’anandamide est une substance active de la famille des endocannabinoïdes, des neurotransmetteurs naturellement produits par le corps humain. Concrètement, il s’agit d’une molécule capable de se lier aux récepteurs cannabinoïdes de l’organisme, modifiant la réponse du système nerveux à certains stimuli. Focus sur l’anandamide.

L’anandamide, un endocannabinoïde découvert grâce au THC

À l’origine, les récepteurs cannabinoïdes ont été découverts suite aux recherches menées sur le THC (tétrahydrocannabinol), un composé aux effets psychotropes en grande partie responsable de l’ivresse ressentie par les consommateurs de cannabis. À l’état naturel, la plante de cannabis contient plus d’une centaine de principes actifs, appelés cannabinoïdes, le plus présent étant le THC.

En cherchant à comprendre comment le tétrahydrocannabinol agit au niveau du cerveau, les scientifiques ont relevé la présence de récepteurs particulièrement sensibles à son action : les récepteurs cannabinoïdes CB1 et CB2. Or, si le corps humain possède de telles cellules au sein du système nerveux central, mais également en périphérie de différents organes, cela veut dire qu’il existe un neurotransmetteur naturellement produit par l’organisme pour les activer.

En creusant cette question, les chercheurs ont décelé l’existence de cannabinoïdes endogènes. L’anandamide, ou N-arachidonoylethanolamide (AEA) est le premier endocannabinoïde à avoir été identifié dans les années 1990 par Wiliam Devane, membre de l’équipe du Dr Raphaël Mechoulam (qui avait déjà isolé le THC dans les années 1960).

Son nom est composé de la racine sanskrite Ananda signifiant plaisir/béatitude/joie et du suffixe -amide désignant sa fonction chimique. De même que les endorphines peuvent être considérées comme une forme de morphine secrétée par l’organisme, l’AEA peut être décrit comme une variante humaine du THC végétal ou synthétique.

Cette substance chimique présente chez l’être humain et chez les animaux se retrouve également à l’état naturel dans certains végétaux comme la fève de cacao ou les truffes noires.

Le rôle de l’anandamide

Présentant un fonctionnement analogue à celui du tétrahydrocannabinol, le N-arachidonoylethanolamide active les récepteurs CB1 et CB2. Véritable molécule du bonheur, l’anandamide ne se limite pas à engendrer un certain bien-être.

Ce neurotransmetteur est aussi impliqué dans de nombreux processus cognitifs et moteurs, joue un rôle dans le contrôle de la douleur, dans la modulation de l’appétit, dans la régulation de l’humeur ou encore dans le système immunitaire.

Un déficit en AEA influe notamment sur :

  • le stress et l’anxiété,
  • la douleur aiguë ou chronique,
  • la réponse inflammatoire,
  • les mécanismes de faim et de satiété,
  • la mémoire.

Métabolisme de l’anandamide et du THC

Synthétisée par les neurones post-synaptiques, l’anandamide est sécrétée par le corps humain grâce à l’intervention de différentes molécules via de multiples voies métaboliques. Elle est rapidement dégradée par l’enzyme naturelle FAAH (Fatty Acid Amide Hydrolase). Et possède une demi-vie très courte d’environ 30 minutes.

La consommation de cannabis procure quant à elle une certaine quantité de THC. Or, le tétrahydrocannabinol détourne et occupe les récepteurs CB1 et CB2 beaucoup plus longtemps que l’AEA.

En favorisant des taux d’anandamide plus élevés dans l’organisme, les inhibiteurs de la FAAH offrent donc un intérêt thérapeutique. Il a été démontré que les personnes présentant un déficit en FAAH sont moins anxieuses et moins sujettes à l’addiction au cannabis.

Dans le même ordre d’idée, un autre cannabinoïde, le cannabidiol (CBD), semble limiter la dégradation et améliorer la circulation de l’AEA, ce qui explique sa pertinence dans le traitement des dépendances comme la maladie alcoolique.

Jouant un rôle crucial dans la prévention et le développement de certaines pathologies, le système endocannabinoïde fait intervenir un grand nombre d’acteurs : anandamide, THC, CBD… Encore à l’étude plus de 30 ans après leur découverte, les récepteurs et neurotransmetteurs qui le composent n’ont pas fini de nous étonner.

Ne manquez aucunde nos contenus !

Dernières articles

Est-il possible d’utiliser l’huile de chanvre sur le visage ?

Quelles sont les vertus de l’huile de chanvre ?

L’huile de chanvre pour la peau, un ingrédient aux multiples bienfaits

1
  • Article ajouté au panier
1
Votre panier
39+ clients ont également acheté ce produit
Pastille CBD
Prix : 29,90 
- +
29,90 
    Calculer la livraison
    Les options de livraison seront mises à jour lors de la commande.
    Calculer les frais d’expédition
    Appliquer le code promo
    Codes promos disponibles
    affiliation-cbd Obtenez 15% de réduction
    apycbd Obtenez 0,00  de réduction
    cabinetripert15 Obtenez 15% de réduction
    cbd25 Obtenez 25% de réduction
    cbdmn Obtenez 0,00  de réduction
    jdecampos15 Obtenez 15% de réduction
    jeremy15 Obtenez 15% de réduction
    Codes promos indisponibles
    effuku4q Obtenez 15% de réduction